FANDOM


Image-1

Logo de Gainax.

Gainax Co., Ltd. (株式会社ガイナックス Kabushiki-gaisha Gainakkusu?) est un studio d'animation japonais. Il est principalement connu pour avoir réaliser Neon Genesis Evangelion, mais également d'autres grands succès comme Nadia, le secret de l'eau bleue, Gunbuster ou encore Tengen Toppa Gurren Lagann.

Histoire Modifier

Daicon Film Modifier

En 1981 à lieu le vingtième Nihon SF taikai, une convention dédié à la science-fiction. Cette année, la convention à lieu à Osaka et est nommé DAICON 3. Les organisateurs demandent à trois étudiants, Hideaki Anno, Hiroyuki Yamaga et Takami Akai, de réaliser un clip d'ouverture pour le festival qui présenterait un grand nombre de licences différentes. Non professionnel, le travail est partager entre les trois compères. Ainsi, Yamaga est nommé réalisateur, Akai est chargé de l'animation des personnages et Anno de l'animation des machines.

La réalisation est faite dans la maison de Toshio Okada qui est nommé producteur. D'après Takeda, d'autres personnes ont été impliquées dans l'animation mais elles n'ont pas été créditées. C'est ainsi que ce forme le groupe Daicon Film et leur première réalisation: Daicon 3. Le résultat final, bien que visible effectué par des amateurs, a été très positivement critiqué. Notamment par Osamu Tezuka qui regrette cependant que son oeuvre n'apparaisse pas dans la vidéo.

Deux ans après, le Nihon SF taikai est de retour à Osaka pour la DAICON 4. Les organisateurs renouvellent alors leur requête à la Daicon Film, maintenant composé de douze personnes. La réalisation est beaucoup plus professionnelle à cause tout d'abord du nombre de personnes mais également du matériel à leur disposition. Une nouvelle fois, Hiroyuki Yamaga est le réalisateur du clip tandis que Hideaki Anno et Takami Akai sont les directeurs de l'animation. Parmi les nouveaux membres de l'équipe, on trouve notamment: Yoshiyuki Sadamoto, Mahiro Maeda, Ichiro Itano, Toshihiro Hirano, Narumi Kakinouchi, Sadami Morikawa ou encore Kazutaka Miyatake.

A l'origine prévu pour faire quinze minutes, Daicon 4 ne fait au final que six minutes à cause problèmes de production liés au temps. Le court-métrage est un véritable carton et les critiques l'acclament au tant pour son animation que pour son univers. Il marque ainsi l'histoire de l'animation japonaise et va être une source d'inspiration pour beaucoup de futures animes. Le studio se fait ainsi vite remarquer notamment par Bandai Co., Ltd qui ouvre son propre studio d'animation la même année. En 1984, Yamaga et Anno conçoivent un court-métrage basé sur les histoires imaginées par Yamaga nommé Royal Space Force. Sadamoto est également impliqué dans le projet. Le court-métrage est montré à différents studio d'animation et notamment à Bandai qui commande un pilote pour l'année suivante. C'est avec ce projet que le studio Daicon Film devient le studio Gainax.

Premiers projets Modifier

Le pilote de Royal Space Force est présenté en Avril 1985 à Bandai. Le président de Bandai, Makoto Yamashina, est emballé par le projet et octroie un budget de 8 milliard de yens (environ 45 millions d'euro actuel) pour la réalisation d'un long métrage nommé Les Ailes d'Honnéamise. Le budget est un record pour l'époque. Pour les assister, l'équipe principal part également au Etats-Unis pour étudier le design des avions et des spationefs. La production commence à partir de Septembre 1985. Le design des personnages est imaginé par Yoshiyuki Sadamoto et Hideaki Anno a la charge des effets spéciaux et de l'animation. La campagne marketing est énorme et promet que le film sera le nouveau Nausicaä de la Vallée du Vent. Mais lors de sa sortie le 04 Mars 1987, le film a un succès mitigé et est un échec commercial.

Gainax est mis en péril mais le studio parvient quand même à survivre. Il se lance alors dans la production de plusieurs OVA pour survivre. En 1988 sort l'OVA Appleseed, un adaptation du manga éponyme de Masamune Shirow. La même année, Gainax sort Gunbuster, un OVA en six épisodes réalisé par Hideaki Anno. La série suit le genre du Super Robot tout en incorporant des éléments caractéristique du genre Real Robot. Ce mélange des genres ainsi que son animations et son scénario font de la série un succès à la fois critique et commercial. Le studio retrouve ainsi ses lettres de noblesse.

La NHK et Toho contactent Gainax pour produire une série animée qui serait diffusée sur la chaîne éducative de NHK. Après que Gainax est proposé un premier scénario et que le réalisateur attitré est quitté le projet à cause des changements de production, Hideaki Anno est nommé à la réalisation. En 1990 commence ainsi la diffusion de la série télévisée Nadia, le secret de l'eau bleue. Une nouvelle fois, le succès est au rendez-vous. Pourtant, Gainax ne se porte pas très bien puisqu'elle subit de nombreux retard et des dépassements budgétaires, forçant à diminuer la qualité des épisodes et plongeant Anno dans une profonde dépression.

L'année suivante, Gainax produit un OVA en deux épisodes nommé Otaku no Video et qui se concentre sur le phénomène otaku au travers d'animation et de fausses interviews par les membres de Gainax.

Le second impact de l'animation Modifier

Après le succès de Nadia, le secret de l'eau bleue, Gainax signe un accord avec King Records pour un nouvel anime. Il confie la réalisation à Hideaki Anno et lui demande "quelque chose, n'importe quoi" en lui donnant tout le temps qu'il lui faut (son état de santé le nécessitant). Anno commence à travailler sur Neon Genesis Evangelion dès 1993 en s'inspirant des restes du projet Aoki Uru, la suite du film Les Ailes d'Honnéamise. En soignant sa dépression, le projet se concrétise. Anno veux se concentrer sur la psychologie des personnages, comme dans Nadia, le secret de l'eau bleue, tout en développant une histoire de mecha, comme pour Gunbuster. Il s'inspire notamment des soins qu'il a eu pour sortir de la dépression. Le character design est confié à Yoshiyuki Sadamoto.

La diffusion de la série commence en 1995 sur la chaîne Tokyo TV en prime time. Si elle rencontre un succès restreint au début de sa diffusion, c'est à partir de l'épisode 08 que le véritable succès arrive. Mais déjà, la série connaît des problèmes de production et des changements majeurs sont effectués sur le scénario pour diminuer le nombre des épisodes et réduire l'action. L'épisode 16 et 20 provoquent aussi des scandales en montrant respectivement des scènes violentes et implicitement sexuelles alors que la série est diffusée à une période grande écoute. Cela a conduit les producteurs a faire de sérieuses coupes budgétaires. Les deux derniers épisodes de la série adoptent alors un ton et une imagerie très différentes du reste de la série, ce qui a déçu une grande partie des fans de plus en plus nombreux. 

La série est un immense succès et relance l'industrie de l'animation japonaise qui avait tendance à stagner depuis le début des années 90. Les thèmes psychologiques et sombres de la série donnent une vision nouvelle des animes aux téléspectateurs mais aussi aux studios de production. A la demande de plus en plus nombreuse des fans, Gainax accepte de réaliser la fin inialement prévu pour la fin de la série sous la forme d'un film. Et en 1997 sort The End of Evangelion au cinéma. C'est un immense succès au box-office et critiques. L'importation à l'étrange de la série est également en grand succès et tout cela permet à Gainax de complètement se renflouer et de s'imposer comme un grand studio. Malgré tout, la société est accusée de fraude fiscale autour des produits dérivés Evangelion. Le 13 Juillet 1999, le président de la société, Takeshi Sawamura, et le conseiller fiscal, Yoshikatsu Iwasaki, sont mis en prison

Les années 2000Modifier

Gainax cherche à repousser d'avantage les règles de l'animation japonaise. Dans cette perspective, le studio réalise la série comique Ebichu qui suit l'histoire d'un hamster avec un humour très adulte. La série n'hésite pas à faire des allusions sexuelles et montre les mauvais traitements que subit l'animal. Gainax réalise ensuite l'OVA FLCL. La encore, le studio n'hésite pas à oser en proposant un humour absurde et en allant contre les règles établies par les animes. L'OVA est un succès. En collaboration avec le Studio Madhouse, Gainax produit ensuite la série Abenobashi Magical Shopping Street, une autre comédie. Le studio commence à perdre peu à peu de notoriété malgré leur production.

A l'occasion des vingt ans du studio, Gainax réalise une suite à Gunbuster nommé Diebuster. C'est l'occasion pour le studio de rééditer leur classique. Malgré le succès critique de l'OVA, le studio ne parvient toujours pas à retrouver sa gloire d'antant. Le départ de Hideaki Anno en 2006 pour fonder le studio Khara Inc. n'aide pas le studio, d'autant plus qu'il cède une partie des droits de la franchise Evangelion, une franchise toujours exploitée, à ce nouveau studio. 

En 2006, Gainax confie la réalisation de sa prochaine série à Hiroyuki Imaishi dont c'est la première réalisation. Il imagine la série Tengen Toppa Gurren Lagann, une série qui renoue avec le thème du mecha et du traitement psychologique tout en ayant une approche esthétique reconnaissable et unique. Diffusée à partir de 2007, la série est un grand succès et se place directement dans les grands classiques du studio. Le studio produit même une version cinéma de la série sous la forme de deux films résumant l'intrigue de la série. Le réalisateur revient en 2010 avec la série Panty and Stocking with Garterbelt qui rencontre à son tour le succès. Cependant, il finit par quitter Gainax avec d'autres membres de l'équipe pour fonder le studio Trigger Inc.; où il réalise la série Kill la Kill.

Dernièrement, Gainax réalise une série en collaboration avec le constructeur automobile Subaru après avoir réalisait pour eux un OVA de quatre épisodes: Hôkago no Pleiades. Le projet Omoi no Kakera est également toujours d'actualité et pourrait sortir dans les années à venir

Filmographie Modifier

Séries télévisées d'animation Modifier

  • 1989 : Komatsu Sakyo Anime Gekijou de Akira Nishimori
  • 1990 : Nadia, le secret de l'eau bleue (Fushigi no umi no Nadia) de Hideaki Anno
  • 1995 : Neon Genesis Evangelion (Shin Seiki Evangerion) de Hideaki Anno
  • 1998 : Entre elle et lui (Kareshi Kanojo no Jijō) de Hideaki Anno et Kazuya Tsurumaki
  • 1999 : Ebichu (Oruchuban Ebichu) de Makoto Moriwaki
  • 1999 : Koume-chan ga Iku! de Hideaki Anno
  • 1999 : Ai no Wakakusa Yama Monogatari de Issei Kume
  • 2001 : Mahoromatic (Mahoromatikku) de Hiroyuki Yamaga
  • 2002 : Abenobashi Magical Shopping Street (Abenobashi Mahō☆Shotengai) de Hiroyuki Yamaga
  • 2002 : Mahoromatic: Something More Beautifu] (Mahoromatikku 〜Motto utsukushī mono〜) de Hiroyuki Yamaga
  • 2002 : Petite Princess Yucie (Puchi Puri Yuushi) de Masahiko Otsuka
  • 2004 : This Ugly and Beautiful World (Kono minikuku mo utsukushii sekai )de Shouji Saeki
  • 2004 : Melody of Oblivion (Bōkyaku no senritsu) de Hiroshi Nishikiori
  • 2005 : He Is My Master (Kore ga watashi no goshujin-sama) de Shouji Saeki
  • 2007 : Gurren Lagann (Tengen Toppa Guren Ragan) de Hiroyuki Imaishi
  • 2008 : Shikabane Hime: Aka de Masahiko Murata
  • 2009 : Shikabane Hime: Kuro de Masahiko Murata
  • 2009 : Mahoromatic: I'm Home! (Mahoromatikku tokubetsu-hen tadaima ◆ okaeri) de Shouji Saeki
  • 2010 : Hanamaru Kindergarten (Hanamaru Yōchien) de Seiji Mizushima
  • 2010 : Panty and Stocking with Garterbelt (Panti & Sutokkingu with Gātāberuto) de Hiroyuki Imaishi
  • 2011 : The Mystic Archives of Dantalian (Dantarian no Shoka) de Yutaka Uemura
  • 2012 : Médaka Box (Medaka Bokkusu) de Shouji Saeki
  • 2012 : Médaka Box Abnormal (Medaka Bokkusu Abunōmaru) de Shouji Saeki
  • 2013 : Stella Women’s Academy, High School Division Class C³ (Stella Jogakuin Koutou-ka C³-bu de Masayoshi Kawajiri
  • 2014 : Magica Wars (Mahō Shōjo Taisen) de Ayano Ohnoki
  • 2015 : Hôkago no Pleiades (Hōkago no Pureadesu) de Shōji Saeki
  • 2016 : Omoi no Kakera de Yoshinori Asao

Longs métrages d'animation Modifier

  • 1987 : Les Ailes d'Honnéamise (Ōritsu Uchūgun: Oneamisu no Tsubasa) de Hiroyuki Yamaga
  • 1997 : Evangelion: Death and Rebirth (Shinseiki Evangelion Gekijouban: Shi to Shinsei) de Hideaki Anno, Masayuki et Kazuya Tsurumaki
  • 1997 : The End of Evangelion (Shin Seiki Evangerion Gekijō-ban: Ea/Magokoro o, Kimi ni) de Hideaki Anno et Kazuya Tsurumaki
  • 2006 : Top wo Nerae! & Top wo Nerae 2! Gattai Movie!! (Top wo Nerae! & Top wo Nerae 2! Gattai gekijouban!!)
  • 2008 : Gurren Lagann The Movie: Childhood's End (Gekijouban Tengen Toppa Gurren Lagann: Gurren-hen) de Hiroyuki Imaishi
  • 2008 : Gurren Lagann The Movie: The Lights in the Sky are Stars (Gekijouban Tengen Toppa Gurren Lagann: Lagann-hen) de Hiroyuki Imaishi
  • 2018 : Blue Uru (Aoi Uru) de Hiroyuki Yamaga

OVA Modifier

  • 1988 : Applessed (Appurushīdo) de Kazuyoshi Katayama
  • 1988 : Gunbuster (Top wo nerae !) de Hideaki Anno
  • 1989 : Beat Shot!! (Bītoshotto!!) de Satoshi Ikezawa
  • 1990 : Mahjong Hishouden: Naki no Ryuu (Mājan hishō-den nakinoryū)
  • 1990 : Circuit no Ōkami II: Modena no Tsurugi (Circuit no Ookami II: Modena no Tsurugi) de Yoshihide Kuriyama
  • 1991 : Otaku no video de Takeshi Mori
  • 1991 : More Otaku no video de Takeshi Mori
  • 1991 : Honoo no Tenkousei de Katsuhiko Nishijima
  • 1991 : Money Wars (Manē Wōzu Nerawareta Wōtā Furonto Keikaku) de Yusaku Saotome
  • 1992 : K.O. Beast (KO Seiki Beast Sanjushi) de Hiroshi Negishi
  • 2000 : FLCL (Furikuri) de Kazuya Tsurumaki
  • 2004 : Re: Cutie Honey de Hideaki Anno
  • 2004 : Diebuster (Top wo nerae 2 !) de Kazuya Tsurumaki

Web Modifier

  • 2011 : Hôkago no Pleiades (Hōkago no Pureadesu) de Shōji Saeki
  • 2016 : Mirai e no tegami ~kono michi no tochū kara~
  • 2016 : Masamune Datenicle (Masamune datenikuru) de Yoshinori Asao

Clip vidéo Modifier

  • 1987 : Marionette par BOØWY
  • 1989 : par DATA NO.6 par FENCE OF DEFENSE
  • 1989 : GUITARHYTHM par Tomoyasu Hotei

Autres travaux Modifier

  • Götzendiener - Character design
  • Musashi: Samurai Legend - Scène d'ouverture
  • Zoids: Teikoku vs Kyouwakoku - Mecha Seita no Idenshi - Scènes d'ouverture et de fin
  • Toho Bank - Publicité

Ludographie Modifier

  • 1989 : Cybernetic Hi-School
    • 1989 : Cybernetic Hi-School Part 2 ~Highway Buster!!~
    • 1990 : Cybernetic Hi-School Part 3 ~Top o Nerae!~
    • 1991 : Cybernetic Hi-School Part 4 ~Ape Hunter J~
  • 1990 : Silent Möbius - Case: Titanic
  • 1990 : Battle Skin Panic
    • 1991 : Super Battle Skin Panic
  • 1992 : Alisia Dragoon (design et logiciel)
    • 1993 : Mighty Battle Skin Panic
    • 1993 : Battle Skin Panic 9821
  • 1991 : Princess Maker
    • 1993 : Princess Maker 2
    • 1994 : Princess Maker 3: Fairy Tales Come True
    • 2005 : Princess Maker 4
    • 2007 : Princess Maker 5
  • 1997 : Neon Genesis Evangelion: Girlfriend of Steel
  • 1998 : Neon Genesis Evangelion: Eva and Pleasant Friends
  • 1999 : Shinji and Good Friends
  • 1999 : Neon Genesis Evangelion: Typing Project-E
  • 2000 : Neon Genesis Evangelion: Typing Instrumentality Project
  • 2000 : Aoki Uru Combat Flight Simulator Plane And Mission Module
  • 2001 : Neon Genesis Evangelion: Ayanami Raising Project
  • 2003 : Neon Genesis Evangelion: Girlfriend of Steel 2nd
  • 2004 : Neon Genesis Evangelion: Shinji Ikari Raising Project

Personnalités liées Modifier

  • Gekidan Inu Curry
  • Hideaki Anno
  • Hiroyuki Imaishi
  • Hiroyuki Yamaga
  • Ikuto Yamashita
  • Isamu Imakake
  • Kazuya Kuroda
  • Kazuya Tsurumaki
  • Mahiro Maeda
  • Masato Kato
  • Masayuki
  • Shinji Higuchi
  • Takami Akai
  • Takeshi Honda
  • Takeshi Mori
  • Toshio Okada
  • Toshiyuki Kubooka
  • Yasuhiro Takeda
  • Yoh Yoshinari
  • Yoshiyuki Sadamoto

Notes Modifier

  • Gainax est connu pour avoir créer un type de fan service particulié nommé Gainax Bounce ou Gainaxing. Il consiste à une animation réaliste, voire surréaliste, des poitrines féminines sans soutien-gorge. Si on date le premier Gainax Bounce dans Gunbuster, on peut déjà en voir dans Daicon 4.
  • Le nom "Gainax" tient ses origines du dialecte unpaku hōgen parlé dans les préfectures de Shimane et de Tottori. "Gaina" (ガイナ?) peut être traduit par "énorme" ou "superbe". Un "x"ックス (Kkusu?) a ensuite été rajouté pour une raison inconnue bien qu'il puisse être traduit par "boîte".

Lien externe Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard